Fabrice – Exploitant chez SNTV PERRENOT

Fabrice, Exploitant chez SNTV PERRENOT

Fabrice Exploitant chez SNTV PERRENOT // Romans(26)Je suis salarié de la société depuis Novembre 1988. J’ai débuté chez SNTV comme manutentionnaire. A cette époque, j’ai pris ce poste car je n’arrivais pas à trouver d’emploi dans mon secteur d’activité (la cuisine). Je pensais faire cela quelques mois, mais 28 ans après je suis toujours là. Je suis resté chez SNTV car j’ai eu l’opportunité d’y évoluer. Je suis devenu chef de Quai, et depuis environ 12 ans, je suis exploitant, car  l’activité de messagerie a été abandonnée.

Ma journée type ressemble certainement à toutes les journées types d’un exploitant. Je prends connaissance le matin des éventuels problèmes de la nuit (quand un gros problème survient le chauffeur nous appelle la nuit). Puis je commence à préparer le planning de l’après-midi et du lendemain en fonction des différentes commandes de nos clients. Cela passe aussi par la recherche de fret afin de compléter le chargement de nos camions, en limitant un maximum les kilomètres à vides ou dit « de rapprochement ». Tout au long de ma journée je remplis différents tableaux, et j’assure la saisie de nos différents voyages sur  un logiciel de facturation. On essaie de faire au mieux pour satisfaire tous les clients.

Je suis très satisfait de mon entreprise. J’ai pu au cours de ces nombreuses années évoluer, avoir un contact humain très intéressant avec les chauffeurs, les clients, et mes collègues de travail. J’ai connu de très nombreux directeurs chez SNTV PERRENOT et à chaque fois cela s’est très bien passé, et m’a permis de voir plusieurs approches du transport.

Certaines journées sont entachées d’évènements qu’on aimerait éviter. Je me souviens qu’il y a quelques mois, un chauffeur m’a appelé un soir, pour me dire qu’il ne se sentait pas bien et qu’il ira voir le médecin le lendemain. Ce même lendemain son épouse m’a appelé pour me prévenir qu’il était décédé dans la nuit. Ce n’est pas facile à encaisser !

Pour oublier les difficultés professionnelles, je pratique la restauration de voitures anciennes et je suis membre d’une compagnie artistique. Cela m’aide à équilibrer ma vie, et à partager de joyeux moments entouré d’amis autour de ces passions.